Rechercher
  • Philippe Prioton

Découvrez l'univers de John-Erich Nielsen, en partenariat avec L'Écrit Vainc...





Parfois dans la vie, il y a des rencontres totalement inattendues.

Dans des endroits incongrus.


C'est ce qui s'est passé pour moi, un beau jour de mai 2022, lors d'une foire-exposition consacrée à L'Irlande. Pays chargé d'histoires, romanesque, pittoresque, chevaleresque.


Et me promenant dans les allées, je tombe sur le stand d'un auteur, que je ne connaissais pas, qui s'appelle John-Erich Nielsen.


Né à Angers, en juin 1966, cet écrivain a d'abord été professeur d'allemand, puis il change de carrière en devenant officier militaire (avec le grade de capitaine), ou il "officiera", terme au combien adapté, pendant douze ans. Il sera membre d'unités de combat et de renseignement. Les évènements et la guerre en Bosnie-Herzégovine le marqueront durablement, même encore aujourd'hui.


Au début des années 2000, il retourne à ses premières amours, en endossant la casquette de Conseiller Principal d'Éducation, poste qu'il occupera jusqu'en 2012.


Durant ce laps de temps, en 2005, John-Erich Nielsen publie son tout premier roman intitulé Meurtre au dix-huitième trou.


Depuis il est devenu auteur et éditeur de romans policiers. Il s'est établi à Carnac, lieu historique s'il en est, en Bretagne, au mois de mai 2012.


Deux ans plus tard, en 2014, il lance dans sa région de coeur, les Éditions HOH, qui sont nées initialement en 2005, en région parisienne.


Lors de notre rencontre à Poitiers, j'ai donc partagé quelques instants avec cet auteur, qui m'était jusqu'alors inconnu, pour discuter à bâtons rompus de littérature, de mon métier de biographe-écrivain public et de son univers, atypique.


En parcourant les livres, en m'arrêtant sur les quatrièmes de couverture, pour lire les résumés des intrigues, je m'arrête sur L'Œil Du Totem, roman sorti en 2017.


Le quatrième de couverture indique ceci :


" Après la découverte du corps d'une jeune Australienne, sauvagement égorgée en plein centre d'Edimbourg, l'enquête de l'inspecteur Sweeney va prendre une tournure inattendue.


En effet, la victime n'est autre que la fille du magnat de la presse internationale, Robert Culloch. Et les investigations de Sweeney lui désignent clairement la piste australienne...


Alors préparez-vous, et partez pour une aventure palpitante au cœur du bush ! "

( Source Amazon )


La toute première phrase du roman c'est : " – La fille égorgée, c’est vous ? "


Je crois qu'il ne m'en a pas fallu plus pour être happé par ce roman. On dit souvent que les premières phrases installent une atmosphère....


"Me voici donc seul sur la terre, n’ayant plus de frère, de prochain, d’ami, de société que moi-même." (Jean-Jacques Rousseau)


"Longtemps je me suis couché de bonne heure" (Marcel Proust)


"Ca a débuté comme ça" (Louis-Ferdinand Céline)


Ces incipit célébrissimes sont les préludes d'œuvres magistrales.

Et celui de L'Œil du Totem rejoint, selon moi, ses petits camarades au rang des meilleurs incipit.


Tout cela m'a amené à vouloir partager avec les personnes qui me font l'amitié, le plaisir et l'honneur de me suivre sur ma chaîne Twitch, la lecture de ce roman policier.


Donc dès demain, à 17h, vous pourrez me retrouver en direct (ou en rediffusion si vous ne pouvez pas assister à la lecture en live) pour suivre cette enquête de l'inspecteur Sweeney, qui nous emmène au coeur du bush australien.


J'espère vous retrouver, nombreuses et nombreux, pour partager ce moment avec moi....


Ca se passe par ici : Ma chaîne Twitch


Votre "Écrit Vainc"...







14 vues0 commentaire