Rechercher
  • Philippe Prioton

Entretien exceptionnel avec Peter Seewald, le biographe de Benoît XVI






Lorsque l'on est biographe, il y a une appétence à vouloir raconter la vie de nos semblables. Je pars toujours du principe que chaque vie mérite d'être racontée, c'est quelque chose que je répète souvent, à certaines personnes qui viennent vers moi et qui sont parfois réticentes à vouloir raconter tout ou partie de leur vie.


Je reste absolument persuadé que chacun d'entre nous a fait une rencontre qui l'a changé, ne serait-ce que l'espace d'un instant, ou sur une durée plus longue.

C'est une des raisons pour lesquelles j'ai décidé de devenir écrivain public mais aussi et surtout biographe, afin de vous accompagner sur le chemin de l'écrit.


Pour que vos maux se transforment en mots.


Pour vous parler un peu de mon expérience, le 14 Octobre 1993, alors âgé de 19 ans, j'ai eu l'immense bonheur de rencontrer l'artiste que je vénère le plus dans ce monde, Sir Paul McCartney, bassiste des Beatles.


Même si ce monsieur avait déjà bouleversé mon univers musical, le rencontrer "en chair et en os", alors que j'étais encore un adolescent fou de musique, et plus particulièrement fou des Beatles, pouvoir passer quelques minutes avec lui est un privilège qui je pense ne sera reproduira plus (mais l'espoir est toujours permis) mais ces instants ont confirmé ce que je pense, et ce que tout le monde dit de lui. Il est l'incarnation, à mon sens, de l'humilité, de la proximité avec son public, de sa gentillesse, sa disponibilité ( à cet instant-là en tout cas ) et son humour.


Je n'ai jamais voulu raconter sa vie, car d'une part cela a déjà été fait de belle manière par bon nombre d'écrivains, et d'autre part, je n'aurais rien pu apporter de nouveau à l'histoire de cette légende vivante du Rock.


Je comprends l'envie de raconter la vie des gens célèbres.


Savoir ce qui se cache derrière le miroir de la "starification", qui sont vraiment les gens connus dans la "vraie vie".


Dans l'entretien que je vous propose de découvrir, Peter Seewald est interrogé à l'occasion de la publication du premier tome de sa biographie du pape Benoît XVI.

Le journaliste allemand raconte le contenu de ce livre de 600 pages et revient sur sa rencontre en 1996 avec Joseph Ratzinger, ce théologien exceptionnel qui lui a permis de retrouver sa foi chrétienne.

Il raconte Benoît XVI, les cabales, la démission inattendue, les récentes attaques en lien avec des affaires pédocriminelles et termine en évoquant la santé actuelle du pape.


Je vous souhaite un bon visionnage,

L'Écrit Vainc


4 vues0 commentaire