top of page
Rechercher
  • Philippe Prioton

Lecture de la semaine : Les Trente Premières Minutes - Jack Kerouac - La Grande Traversée de L'Ouest en bus.


Philippe Hardy Prioton
Philippe Hardy Prioton




La lecture de cette semaine nous plonge dans l'Amérique des années 1950 grâce à la nouvelle La Grande Traversée de L'Ouest en bus, écrite par Jack Kerouac.


Jack Kerouac, né le 12 mars 1922 à Lowell, dans le Massachusetts, et décédé le 21 octobre 1969 à St. Petersburg, en Floride, était un écrivain américain majeur du XXe siècle, souvent associé au mouvement de la Beat Generation.


Son œuvre emblématique, "Sur la route" ("On the Road" en anglais), publiée en 1957, est considérée comme un chef-d'œuvre de la littérature américaine et a eu une influence profonde sur la culture et la contre-culture de l'époque. Kerouac a grandi dans un environnement ethniquement diversifié à Lowell, une expérience qui a influencé sa vision du monde et son intérêt pour la diversité culturelle. Issu d'une famille d'origine franco-canadienne, il a été exposé à la langue française dès son plus jeune âge, ce qui a influencé son style d'écriture plus tard dans sa vie. Son père, Leo Kerouac, était un homme d'affaires prospère, mais la vie de famille de Jack a été marquée par des tensions, notamment la maladie mentale de son frère aîné, Gerard, qui a eu un impact significatif sur l'écrivain.


Après avoir étudié à l'Université Columbia à New York, Kerouac a développé des amitiés avec d'autres écrivains émergents, tels que Allen Ginsberg et Neal Cassady, qui allaient devenir des figures clés de la Beat Generation. C'est dans ce cercle d'amis que l'idée de la Beat Generation a commencé à émerger, un mouvement caractérisé par une rébellion contre les conventions sociales, une quête de liberté et une exploration intense de la spiritualité et de la créativité. En 1951, Kerouac a écrit le manuscrit de "Sur la route" en seulement trois semaines, utilisant une technique qu'il a appelée la "dactylopoésie", une écriture spontanée et sans révision intense. Le roman suit les voyages de Sal Paradise (le pseudonyme de Kerouac) à travers l'Amérique du Nord, décrivant les rencontres et les expériences qui reflètent les idéaux de la Beat Generation.


La publication du livre en 1957 a été un tournant majeur dans la carrière de Kerouac, propulsant le mouvement Beat au premier plan de la scène littéraire américaine. Pourtant, le succès de Kerouac n'a pas toujours été accompagné de célébrations unanimes. Certains critiques ont rejeté son style d'écriture spontané, le qualifiant de non conventionnel, voire incohérent.


Cependant, beaucoup d'autres ont salué sa contribution à la littérature américaine en tant que voix authentique et novatrice. Kerouac a continué à écrire de nombreux autres romans, poèmes et essais, explorant des thèmes tels que la spiritualité, la recherche de soi et la critique sociale. Parmi ses autres œuvres notables, citons "Les Clochards célestes" ("The Dharma Bums"), "Doctor Sax" et "Big Sur". Ses écrits ont souvent été inspirés par sa propre vie et ses expériences, ce qui a ajouté une touche personnelle et authentique à son œuvre.


La vie de Kerouac était également marquée par des luttes personnelles, notamment des problèmes d'alcoolisme et des difficultés à gérer sa soudaine renommée. Sa relation complexe avec Neal Cassady, qui a servi de modèle au personnage de Dean Moriarty dans "Sur la route", a également eu des répercussions sur sa vie personnelle. Dans les années qui ont suivi la publication de "Sur la route", Kerouac a connu des hauts et des bas sur le plan personnel et professionnel.


Son œuvre a continué d'influencer de nombreux écrivains et artistes, mais il a également fait face à des critiques croissantes, notamment pour son style de vie tumultueux et ses opinions politiques controversées.


La santé de Kerouac s'est détériorée au fil des ans, et il est décédé le 21 octobre 1969, à l'âge de 47 ans, d'une hémorragie interne liée à une cirrhose du foie, principalement due à son abus d'alcool. Bien que sa vie ait été écourtée, l'héritage littéraire de Jack Kerouac perdure, et son influence sur la littérature américaine continue d'être reconnue et célébrée.


Sa capacité à capturer l'esprit d'une génération et à explorer les frontières de l'expression artistique a laissé une empreinte indélébile sur le paysage culturel du XXe siècle.


Je vous souhaite une belle écoute,

Amicalement,

Philippe Hardy Prioton

Votre Écrit Vainc

bottom of page