top of page
Rechercher
  • Philippe Prioton

Lecture de la semaine : Les Trente Premières Minutes Stephen King - Écriture, mémoire d'un métier.

Philippe Hardy Prioton
Philippe Hardy Prioton Biographe - Écrivain Public





La lecture de cette semaine nous plonge dans les arcanes de la création, et pas n'importe laquelle puisqu'il s'agit de celles du maître mondial des thrillers et du suspense, j'ai nommé Monsieur Stephen King.


Stephen King, l'écrivain prolifique, est une figure emblématique du monde de la littérature contemporaine. Né le 21 septembre 1947 à Portland, dans le Maine, cet auteur à l'imagination débordante a captivé des millions de lecteurs à travers le monde avec ses romans d'horreur, de suspense et de fantastique. Plongeons dans l'univers fascinant de Stephen King, un homme dont la vie est aussi riche en anecdotes que ses propres histoires.


Dès son plus jeune âge, King a montré un intérêt précoce pour l'écriture. À l'âge de six ans, il a commencé à rédiger des histoires sur une vieille machine à écrire que sa mère avait dénichée. Ironiquement, une de ses premières œuvres, intitulée "J'ai été un enfant qui a aimé", était une histoire de terreur impliquant des jouets maléfiques. C'était peut-être un signe précoce de la direction que prendrait sa carrière littéraire.


Pendant ses années d'études à l'Université du Maine, King a fait face à diverses difficultés financières. Pour joindre les deux bouts, il a travaillé dans une laverie industrielle, mais ses revenus modestes ne l'ont pas découragé. Il a continué à écrire, souvent dans le coin de la buanderie entre deux machines à laver. C'est pendant cette période qu'il a écrit "Carrie", son premier roman à être publié. L'anecdote de la rédaction de "Carrie" est particulièrement amusante. King, frustré par la direction que prenait son histoire, avait décidé de jeter le manuscrit. Heureusement, sa femme Tabitha a trouvé les pages jetées et l'a encouragé à les terminer. Le reste, comme on dit, appartient à l'histoire de la littérature.


Un des traits de caractères principaux de Stephen King c'est qu'il est souvent décrit comme un écrivain obsessionnel. Une anecdote célèbre raconte comment il a trouvé l'inspiration pour son roman "Misery".


Alors qu'il était dans un avion, il a été abordé par une fan enthousiaste qui lui a dit à quel point elle aimait ses livres. Cependant, l'écrivain a rapidement réalisé que la conversation pouvait prendre une tournure étrange. Heureusement, il n'a pas été retenu en otage comme le protagoniste de "Misery", mais cette expérience a certainement laissé une marque durable sur lui. King est également connu pour son humour et sa capacité à insérer des clins d'œil à d'autres œuvres, que ce soit dans ses romans ou dans ses interviews. Il a un penchant pour les caméos dans les adaptations cinématographiques de ses livres. Qui peut oublier sa brève apparition dans "Maximum Overdrive", un film dont il était aussi le réalisateur ? L'auteur a souvent été confronté à des moments difficiles au cours de sa vie.


En 1999, il a été victime d'un accident de la route assez grave qui aurait pu mettre fin à sa carrière. Cependant, après une période de récupération, il est revenu avec une persévérance remarquable, écrivant même sur son expérience dans le livre "Écriture : Mémoires d'un métier".


En dehors de l'écriture, King est un grand passionné de baseball. Il a coécrit avec son fils Owen un livre intitulé "Faithful", qui relate leur expérience en tant que fans des Red Sox de Boston, une équipe de baseball. Cela montre une facette plus légère et personnelle de l'auteur qui contraste avec ses récits sombres et terrifiants.


La vie de Stephen King est une histoire palpitante à part entière. Des débuts modestes à ses triomphes littéraires, en passant par des moments plus difficiles, King a su transformer ses expériences en œuvres d'art. Son sens de l'humour, sa persévérance et sa passion pour l'écriture ont façonné un écrivain dont l'influence perdurera bien au-delà de son temps. Alors que nous plongeons dans ses romans, rappelons-nous que chaque mot est le fruit d'une vie riche en événements, d'anecdotes drôles et émouvantes qui ont façonné l'homme derrière les mots.


Dans l'ouvrage que j'ai le plaisir de lire pour vous cette semaine, "Écriture : Mémoire d'un métier" ("On Writing: A Memoir of the Craft" en anglais), qui est en partie autobiographique. Stephen King prend un plaisir immense évident et flagrant à combiner des conseils sur l'écriture avec des éléments biographiques. L'auteur partage avec nous les souvenirs de son enfance, de ses débuts en tant qu'écrivain, et de son parcours vers le succès. Il explore également les aspects techniques de l'écriture, offrant des conseils et des réflexions sur le processus créatif.


Bien que ce ne soit pas une autobiographie traditionnelle, le livre donne au lecteur un aperçu fascinant de la vie et de la carrière de King, ainsi que des conseils utiles pour les aspirants écrivains.


J'espère que la découverte de ces trente premières minutes vous plaira.

Coeur-dialement,

Philippe Hardy Prioton

Votre Écrit Vainc

Comments


Commenting has been turned off.
bottom of page