top of page
Rechercher
  • Philippe Prioton

Lecture de la semaine : Les Trente Premières Minutes - La Nuit Sacrée - Tahar Ben Jelloun


Philippe Hardy Prioton Biographe
Philippe Hardy Prioton Biographe



Tahar Ben Jelloun : Un Écrivain entre Deux Mondes


Tahar Ben Jelloun est l'un des écrivains francophones les plus respectés de notre époque. Né au Maroc mais vivant en France, son œuvre est un pont entre deux cultures, explorant les thèmes de l'identité, de l'exil, du racisme, et de la condition humaine. Avec une carrière littéraire qui s'étend sur plusieurs décennies, il a reçu de nombreux prix prestigieux et son travail a été traduit dans de nombreuses langues.


Tahar Ben Jelloun est né le 1er décembre 1947 à Fès, au Maroc, dans une famille modeste. Son enfance est marquée par les traditions marocaines et la culture arabo-musulmane. Après avoir fréquenté l'école primaire à Fès, il poursuit ses études secondaires au lycée français de Tanger, une ville cosmopolite qui joue un rôle crucial dans sa formation intellectuelle. Cette expérience précoce de la mixité culturelle et linguistique façonne profondément son regard sur le monde.


En 1963, Ben Jelloun s'installe à Rabat pour étudier la philosophie. Il obtient son diplôme en 1966 et commence à enseigner cette matière au lycée. Cependant, ses activités militantes contre la répression et pour les droits des étudiants le conduisent à être arrêté et emprisonné en 1966. Libéré quelques mois plus tard, il décide de quitter le Maroc pour la France en 1971.


Installé à Paris, Tahar Ben Jelloun poursuit des études de psychologie et obtient un doctorat en psychiatrie sociale en 1975. C'est pendant cette période qu'il commence à écrire en français, une langue qu'il maîtrise parfaitement et qu'il choisit pour exprimer ses pensées et ses émotions.


Son premier roman, "Harrouda", est publié en 1973.

Toutefois, c'est avec "La Réclusion solitaire" (1976) et surtout "L’Enfant de sable" (1985) qu'il connaît un succès critique et public. Ce dernier roman, inspiré par une histoire vraie, raconte l'histoire d'une fille élevée comme un garçon dans une famille marocaine traditionnelle. La suite, "La Nuit sacrée" (1987), remporte le prestigieux prix Goncourt.


L'œuvre de Tahar Ben Jelloun est marquée par une exploration profonde des thèmes de l'identité, de l'exil, de la mémoire et de la confrontation entre tradition et modernité. Ses romans et essais abordent souvent des sujets tels que le racisme, l'injustice sociale, la condition des femmes, et la quête de soi dans un monde en perpétuel changement.


Ben Jelloun utilise une langue poétique et évocatrice, mêlant réalisme et imaginaire, pour créer des récits à la fois ancrés dans la réalité et ouverts sur l'universel. Son style est marqué par une grande sensibilité et une capacité à capter les nuances de l'expérience humaine.


Outre sa carrière littéraire, Ben Jelloun est un intellectuel engagé. Il écrit régulièrement des articles et des chroniques dans des journaux tels que Le Monde, abordant des questions politiques et sociales contemporaines. Il est également impliqué dans diverses causes humanitaires et sociales, notamment la lutte contre le racisme et la défense des droits de l'homme.


Parmi les nombreuses distinctions qu'il a reçues, on peut citer le prix Goncourt (1987), le prix Ulysse pour l'ensemble de son œuvre (2005), et le prix de l'Académie française pour la francophonie (2008). Le 1er Février 2008, il a été décoré de la Légion d'honneur par le gouvernement français.


Œuvres Majeures


"Harrouda" (1973)

"La Réclusion solitaire" (1976)

"L’Enfant de sable" (1985)

"La Nuit sacrée" (1987)

"Cette aveuglante absence de lumière" (2001)

"Partir" (2006)

"Le Racisme expliqué à ma fille" (1997)

"Sur ma mère" (2008)


Tahar Ben Jelloun est un écrivain dont l'œuvre traverse les frontières et les cultures. Sa capacité à traiter des sujets complexes avec une humanité et une sensibilité profondes en fait une voix essentielle de la littérature contemporaine.


Son engagement pour la justice sociale et la compréhension interculturelle résonne dans chacun de ses écrits, offrant aux lecteurs une réflexion riche et nuancée sur le monde d'aujourd'hui.


Tahar Ben Jelloun continue d'écrire et de s'engager pour les causes qui lui sont chères, enrichissant la littérature et le débat public par sa voix unique et puissante.


La lecture de cette semaine vous fait découvrir les trente premières minutes de l'ouvrage qui lui a valu le prestigieux Prix Goncourt, en 1987, La Nuit Sacrée.


Je vous souhaite une agréable écoute,

Philippe Hardy Prioton

Votre Écrit Vainc

Commentaires


Les commentaires ont été désactivés.
bottom of page