top of page
Rechercher
  • Philippe Prioton

Les Trente Premières Minutes - L'Histoire de Blondine, Bonne Biche et Beau Minon (Lecture intégrale)


Logo de L'Écrit Vainc
L'Écrit Vainc

La lecture d'aujourd'hui nous emmène chez la Comtesse de Ségur.


"Histoire de Blondine, Bonne Biche et Beau Minon" est un conte écrit par la comtesse de Ségur, qui raconte l'histoire de Blondine, une jeune princesse, qui est victime d'une malédiction. Blondine est élevée par une méchante fée nommée Carabosse, qui la garde prisonnière dans un château enchanté. La fée ne permet à Blondine de sortir que dans un jardin sombre et lugubre. Blondine est triste et solitaire, mais elle est protégée par une gentille biche et un chat nommé Beau Minon. Un jour, la bonne fée, la Fée des Lilas, intervient et décide d'aider Blondine. Elle endort Carabosse et permet à la jeune princesse de s'échapper du château.





Blondine découvre alors un monde merveilleux, rempli de nature luxuriante et d'animaux magiques. Elle rencontre Bonne Biche, qui devient sa nouvelle protectrice et l'emmène dans sa grotte enchantée. Là, Blondine découvre une belle fontaine dont l'eau possède des pouvoirs curatifs. Elle y puise de l'eau et se baigne, retrouvant ainsi la santé et la beauté. Pendant son séjour avec Bonne Biche, Blondine fait la connaissance de nombreux personnages magiques et vit des aventures fascinantes. Elle rencontre le prince Quiribibi, qui est amoureux d'elle, mais Blondine ne peut pas l'épouser tant que la malédiction de Carabosse n'est pas levée.


Finalement, avec l'aide de Bonne Biche et Beau Minon, Blondine réussit à vaincre Carabosse et à briser la malédiction. Elle se marie avec le prince Quiribibi et ils vivent heureux pour toujours. "Histoire de Blondine, Bonne Biche et Beau Minon" est un conte rempli de magie, d'amitié et d'aventure. Il enseigne des leçons de courage, de persévérance et de bonté, et nous rappelle l'importance de rester fidèle à soi-même, même face à l'adversité.


La Comtesse de Ségur, dont le nom de naissance était Sophie Rostopchine, est une figure emblématique de la littérature française du XIXe siècle. Née le 1er août 1799 à Saint-Pétersbourg, en Russie, elle est la fille du Comte Rostopchine, gouverneur de Moscou pendant la campagne de Russie de Napoléon en 1812. Sophie grandit dans une famille aristocratique et reçoit une éducation soignée, notamment en langues étrangères, en musique et en dessin. Elle est également initiée à la littérature et se découvre une passion pour l'écriture dès son plus jeune âge. En 1817, elle épouse le Comte Eugène de Ségur et s'installe en France. La vie de la Comtesse de Ségur n'a pas été exempte de difficultés. Son mariage, bien qu'arrangé, lui apporte stabilité et bonheur familial.


Elle donne naissance à trois enfants, mais la mort prématurée de son mari la plonge dans une profonde tristesse. Pour faire face à cette épreuve, elle se réfugie dans l'écriture, un moyen d'exprimer ses émotions et de s'évader. C'est ainsi que la Comtesse de Ségur se lance dans la littérature pour enfants. Elle puise son inspiration dans ses propres expériences de vie et crée des histoires qui transmettent des valeurs morales et éducatives. Ses romans, tels que "Les Malheurs de Sophie" (1858), "Les Petites Filles modèles" (1858) et "Les Vacances" (1862), rencontrent un immense succès auprès des jeunes lecteurs. Les récits de la Comtesse de Ségur se déroulent souvent dans des milieux bourgeois et mettent en scène des personnages attachants et parfois espiègles.


Elle aborde des thèmes universels tels que l'amitié, la famille, la générosité et l'apprentissage de la vie. Ses livres sont à la fois divertissants et instructifs, avec une plume empreinte de tendresse et de bienveillance. Au-delà de son succès littéraire, la Comtesse de Ségur a également joué un rôle actif dans la société. Elle s'implique dans des œuvres caritatives et se consacre à l'éducation des enfants défavorisés.


Son engagement envers les plus démunis témoigne de sa sensibilité et de son désir de contribuer à un monde meilleur. La Comtesse de Ségur décède le 9 février 1874 à Paris, laissant derrière elle un héritage littéraire intemporel. Ses livres continuent de toucher les cœurs des lecteurs du monde entier et d'inspirer de nouvelles générations d'écrivains pour enfants.


La vie de la Comtesse de Ségur demeure ainsi un exemple de résilience, d'amour et de dévouement à travers son œuvre littéraire qui continue d'éclairer et d'enchanter le monde.


Je vous souhaite une bonne écoute,

Votre Écrit Vainc,

Philippe Hardy Prioton

コメント


コメント機能がオフになっています。
bottom of page